Un "Grimes" parfait

Geplaatst op 18 jun 2010

Un "Grimes" parfait

Fin de saioson en puissance au Vlaamse Opera avec "Peter Griems". Novelle production chez nous, venue en réalité de l'English National Opera de Londres où elle fut donnée la saison passée et valut à son concepteur - le New-Yorkais David Alsen - le prestigieux South Bank Award Show. Et on le comprend, comme on comprend les louanges avec lesquelles la presse britannique accueillit ce spectacle à sa création londonienne en mai 2009.

Certes, le village de pêcheurs n'est peut-être plus tout à fait anglais, nonobstant la présence de l'Union Jack. Lùnivers est bien celui des années 30 - très beaux costumes de Brititte Reifenstuel - mais les maquillages et l'allure générale des personnages, tous extraordinairement typés, tire parfois sur l'expressionisme allemand, quelque part entre le film noir et le cauchemar. Quand à l'extrordinaire décor de Paul Steinberg, d'allure modeste au départ mais qui, magnifiquement éclairé par Adam Silverman, révèle peu à peu une modularité aux potentialités presque infinies, respire bien le bord de mer, mais un bord de mer universel.

Universalité? Rarement, l'histoire a pu autânt toucher le spectateur. Rarement il aura pu s'identifier à Grimes lui-même, victime de la méchancetê et de la bêtise humaines, tout en s'indentifiant ausi, dans le même temps, a chucun de ces personnages veules qui consituent la foule. C'est que la vérité dramatique est stupéfiante, par la force d'une direction d'acteurs qui ne laisse rien au détail: chaque soliste bien sûr, mais même chaque choriste a son sens, son personnage, se mouvements, ses attitudes.
 [...]

Avec pariels maîtres d'oeuvres, le spectateur ne peut sortir de la représentation que bouleversé, suffoqué comme avoir reçu plusieurs coups de poings successifs dans le ventre, mais riche d'une expérience artistique qui est aussi une expérience humaine.

par Nicolas Blanmont


Gerelateerde producties

  • Een vissersdorp aan de woeste Engelse kust. Het leven is er hard, de vissers doen hun werk op de onstuimige zee, wonen in schamele...